IO1- un référentiel de compétences

Le partenariat européen développe un modèle de compétence pour les professionnels de la validation, qui comprend également un outil numérique d'auto-évaluation (O1):

1- une première étape confiée à OIBF (organisme de formation autrichien)  consiste à collecter les différents profils et fonctions de professionnels chargés de la VAE dans les 6 pays
2- une deuxième tâche coordonnée par DIE (organisme de formation allemand) consiste à rassembler les différentes étapes du processus de VAE
3- une troisième tâche supervisée par l'Université Aristotle (Thessanoliuqe, Grèce) propose un premier modèle de compétences pour les professionnels chargés de la VAE
4- une quatrième tâche coordonnée par l'équipe hollandaise (consultants en VAE- Erik Kaemingk & EC-VPL) consiste à proposer une formation pour les conseillers VAE pour mettre en pratique le modèle
5- une cinquième tâche partagée par CitiForma (organisme de formation & centre VAE portugais) et iriv conseil est de proposer une évaluation du processus sur la base de l'expérimentation réalisée

Voici les modèles/référentiels de compétences accessibles dans les différentes langues- modèles de compétences

 Le référentiel de compétences proposé par l'équipe européenne, à l'initiative des partenaires grec (Université de Thessalonique) et allemand (DIE) comprend quatre domaines principaux divisés en sous-domaines ; 32 compétences et sous-compétences ont ainsi été identifiées

1 - Connaissances spécifiques à la validation et au domaine (2 sections)

Le professionnel de la validation possède des connaissances spécifiques à la validation et à son domaine d'activité. Celles-ci sont liées aux politiques (nationales et sectorielles), aux réglementations, aux perspectives théoriques, à la méthodologie, à la culture  et aux stratégies d'apprentissage tout au long de la vie, elles incluent ce qui est pertinent pour la conception, la mise en œuvre et l'évaluation des activités VPL. dans son contexte professionnel.

2- Compétences et connaissances pratiques (5 sections) 

 Le professionnel de la validation possède des compétences et des connaissances pratiques pertinentes en matière d'orientation, de communication, d'évaluation, de gestion et de coopération, pour la conception, la mise en œuvre/ la réalisation et l'évaluation des activités VAE dans son contexte professionnel"            

3- Valeurs et éthique professionnelles (2 sections)

Dans ses pratiques de VAE, le professionnel conçoit et réalise ses actions en fonction de sa propre vision des valeurs éthiques de la validation. Il peut expliciter et rendre compte de ses  actions auprès de tous les acteurs et parties prenantes impliqués/comcernés. "            

4-  Autogestion professionnelle (3 sections)

Le professionnel de la validation gagne, à la fois en travaillant de manière collective et  individuelle, de nouvelles connaissances sur les aspects professionnels, pédagogiques et transversaux actuels et futurs pour son propre développement et celui de l'organisation. Le professionnel de la validation participe à des réseaux (d'apprentissage) dans et en dehors du contexte de VAE"   

 Un outil d'autoévaluation a été développé par les partenaires hollandais (EC-VPL et Erik Kaemingk) pour que les conseillers puissent tester leur niveau de compétence pour chacune des compétences identifiées, sur la base d'un questionnaire de 120 questions. A la fin du questionnaire un "spiderweb" qui représente son profil et ses points forts.

L'expérimentation a consisté à interroger au moins 10 conseillers en VAE par pays pour leur demander ce qu'ils pensaient de l'outil d'évaluation. Un questionnaire en trois parties a permis de recueillir des informations:

1- sur leur profil et leur environnement professionnel,

2- sur la pertinence et l'utilité de l'outil d'évaluation après avoir répondu aux 120 questions proposées dans un tableau Excel.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire